La peine de mort au Moyen-Age

Publié le par peinedemort-uha

Durant le Moyen-Age européen, la peine de mort est une condamnation rare. Cependant la justice pouvait condamner à une peine d'emprisonnement qui se soldait souvent par la mort du condamné étant donné les conditions d'existence très précaires en prison. Il existe une variété dans les méthodes de mises à mort selon le crime et la personne.
Les roturiers sont le plus souvent condamnés à la pendaison jusqu'à ce que mort s'ensuive, une mise à mort lente et douloureuse. A l'inverse, les nobles sont décapités à l'épée, une méthode plus rapide. Il y a donc des inégalités évidentes, à cela s'ajoute que les roturiers sont tués en chemise, presque nus, et l'humiliation peut donc s'ajouter à la peine. Le clergé, premier ordre du royaume de France, ne peuvent être condamnés, exception qui se retrouve partout en Europe chrétienne. L'inégalité est donc la première caractéristique de la peine de mort dans le monde médiéval.


Le roi Louis IX surnommé saint-Louis (1214-1270) est célèbre pour avoir souvent rendu la justice. Il considérait lui-même que la peine infligé au coupable devait être terrible, non en raison de la gravité de ses crimes, mais pour servir d'exemple.
Un rituel très précis est mis en place avant chaque exécution et le peuple de la ville observe les exécution comme n'importe quel spectacle. Tout événement inhabituel peut être interprété comme le signe d'une volonté divine et le condamné devait dans ces conditions être grâcié.
Avec l'essor de l'Inquisition à la fin du Moyen-Age, les condamnation à mort pour impiété ou satanisme se multiplient, la chasse aux sorcières fera des milliers cde victimes et ceux dans tous les pays d'Europe, l'Eglise était en proie à des dissenssions internes depuis longtemps, par une politique de terreur elle voulait sans doute raffermir son empire sur la chrétienté. Le schisme protestant réduira ces espoirs à néant.

Voici un lien vers le blog des passionés d'histoire qui m'a servit à écrire cet article : http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/article-15583172.html

Commenter cet article